29/06/2004

Le temps du monde fini commence

Je suis devenu depuis peu adepte des RSS news, qui permet enfin d'accéder d'une manière efficace à l'information, sans être noyé de publicité ou de pages web compliqués.
Enfin bref, cela m'a permis de tomber sur cet article d'Albert Jacquard paru sur le site du monde diplomatique. Je vous recommande sincérement la lecture jusqu'au bout !
Initialement déçu par la lecture d'un de ses derniers livres : "J'accuse l'economie triomphante", qui me paraissait parfois voguer sur le ton de la plaisanterie, j'avoue être impressioné par le recul, l'analyse et l'optimisme dont cet article faire preuve.
Sans aucun doutes, c'est un grand homme :)

21:03 Écrit par citoyen | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Dépendance des médias et liberté de l'information

Tout le monde s'accorde à penser, de notre coté du globe, que la liberté des médias et de l'information est un droit fondamental, essentiel à la bonne marche de notre société.
Qu'un gouvernement controle et filtre le contenu des medias, television ou presse, comme dans trop d'endroits dans le monde aujourd'hui, nous parait comme une atteinte aux libertés.
Que dire d'un système ou les medias, privés pour une grande partie, répondent à deux contraintes, d'une part satisfaire, voir même d'accepter les directives des dirigeants d'une société, et d'autre part répondre à une contrainte d'audimat afin de guarantir des revenues publicitaires suffisants...
Dans quel mesure la mission d'informer et d'exprimer diverses opinions est-elle compatible avec de telles contraintes ? Que penseraient d'un tel système les citoyens d'un pays ou les médias seraient dégagés de toute contrainte de profit ? Leur paraitrait-il aussi biaisé que peut nous paraitre la liberté d'information dans des pays tels que la Chine qui détient le triste record de journalistes emprisonés ?
Les médias relévent-ils d'un service public financé, mais non controlé, par l'état offrant une tribune d'expression libre et dégagée de contraintes financières ? 

02:19 Écrit par citoyen | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |