25/11/2004

Désaprendre à travailler

Heureux celui qui applique cette maxime !
 
Jusqu'il y a quelques temps j'étais un bourreau de travail, et ma vie était complétement organisée autour de mon travail. Je trouvais ça épanouissant, était plein d'illusions concernant ma carrière, et l'intérête de ce que je faisais.
A force de plonger dans les méandres de ce monde surréaliste qu'est l'entreprise, je me suis peu à peu rendu compte de la futilité de ma contribution pour la société, et ai enfin découvert la blague qui tue "Bien faire son travail paye". Ce n'est pas vrai ! "Faire croire qu'on fait mieux que son job paye". Passer du temps à bien faire son boulot est une perte de temps, et la dernière priorité du caricatural jeune cadre aux dents longues. Faire des beaux slides pour son boss, et faire parler de soi, c'est essentiellement ça qui paye.
 
Pourquoi est-ce que ça m'a pris aussi longtemps pour me rendre compte de ça ? Ca ne me parait pas nouveau, mais je m'efforçais à croire qu'être un employé consciencieux m'aiderai à progresser dans la firme. J'ai été éduqué comme ça, par mes parents, à l'école, par mes patrons, par la société en général.
 
Comment m'en suis-je enfin rendu compte ? Après avoir pendant deux ans habité à 1h de route de mon boulot, j'ai sur un coup de tête déménagé pour habiter en face du bureau. J'ai maintenant 2 minutes à pieds de trajet. Les continuelles remarques sacartisques d'un de mes camarades m'ont également beaucoup aidé.
 
Quel à été mon stress pendant mes premières semaines, je me retrouvais avec 2 heures en plus par jour, dont je ne savais pas quoi faire. Je n'avais jamais apris à profiter, seulement àt ravailler. Naturellement j'ai commencé à les passer au bureau, pour me rendre compte rapidement que c'était chiant d'y rester si longtemps.
Finalement, mon boulôt se résume maintenant à une obligation, dans laquelle j'ai encore beaucoup de fun, et ou j'essaye encore de mener une carrière comme on dis, mais ce n'est plus un but, simplement un moyen pour vivre et faire beaucoup d'autres choses quand je n'y suis pas.
Quelle sera la prochaine étape ?

12:54 Écrit par citoyen | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

regagnons notre temps bravo. Combien de personnes se reconnaissent ou se reconnaitront bientot dans ton experience ?
Je suis aussi content que ce temps personnel conquis sur le temps professionnel t'ait entre autres choses permis de relancer ton blog !

Écrit par : candido | 01/12/2004

Les commentaires sont fermés.