16/01/2005

Bill Gates prédit que le hardware sera presque...gratuit

En commençant le titre par "Bill Gates", j'en vois déja venir certains d'entre vous : "il va encore médire Microsoft alors que je suis sur qu'il utilise Windows", ou "Il va simplement dire du mal de Bill Gates parcequ'il est jalou et voudrait être aussi riche que lui", ...
 
Et ben vous avez tort ! Oui je suis jalou, je voudrait être aussi brillant et riche que Bill Gates (qui ne voudrait pas ?), et oui j'utilise Windows parceque c'est un bon produit (ok avec des défauts, mais g pas trouvé mieux).
Mais justement, j'essaye ici de comprendre mieux Microsoft est un tel succès !
 
Venons-en au fait, je ne put m'empêcher de sourire en lisant cet article : http://www.silicon.fr/getarticle.asp?ID=4538
 
Quelques explications. Ceux d'entre-vous qui ont étudié la micro-économie doivent connaïtre le concept de "complément". Cela s'applique à deux produtis qui se complémentent. Par exemple, la voiture et l'essence se complémentent (impossible d'utiliser l'un sans l'autre), le pain et le fromage (ou nutella si vous préférez), et pour en venir au fait l'ordinateur et les logiciels. Personne n'achète un PC pour le regarder, mais pour utiliser des logiciels dessus. Personne n'achète des logiciels sans avoir de PC.
Maintenant, que se passe-t-il si le prix d'un produit baisse ? (prix réel, et prix psychologique incluant le coût de changement, tel que convaincre de se mettre à l'Internet par exemple ou d'utiliser un ordinateur) .
La demande de son complément augmente.
Si les ordinateurs deviennent moins chers, plus simple à utiliser (là je parle du coût psychologique), plus de gens vont en acquerir, et par la même occasion des logiciels.
 
La commoditization d'un produit bénéficie directement à son complément.
 
Quelle est le business de Microsoft ? Vendre des logiciels. Leur complément est le PC. Une de leur strategie est clairement d'accélérer la commoditization du marché PC, en s'assurant qu'ils sont de moins en moins chers, et plus facile d'accès (ça grace à la simplicité de leurs logiciels).
 
Cet article en est une belle illustration, Microsoft à réussi, et continue à créer le momentum (via conférences, marketing, ...) que le hardware n'est qu'une commodité pour utiliser leurs logiciels.
Un autre exemple, le marché des consoles de jeu. Microsoft à lancé la XboX (très bon produit), et le vend à marge très réduite (voir-même en dessous des coûts selon certains). Résultat, le marché des consoles se commoditize, et les gens achétent plus de logiciels (principalement jeux) pour consoles, qui sont ou incluent des produits de Microsoft.
 
Pour conclure, je ne critique pas Microsoft sur cette strategie, ils ne font qu'utiliser les mêmes armes que leurs concurrents (mais avec plus de succès). Au contraire, c'est vraiment très très brillant.

14:11 Écrit par citoyen | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

tu as remarqué... tous ceux qui par esprit communiste critiquent la création de nouveaux besoins...ils possèdent tous un PC, un GSM, un Ipod, un caméscope, micro ondes, plusieurs autos avec air-co et navigateur, partent en vacances, un appareil numérique...quoi, je continue???
Ils me font bien RIRE. Quoi que!
Ils ne sont pas obligés. Il y a 20 ans, on faisait "sans"...

Écrit par : Tony | 16/01/2005

oui... Oui j'ai remarqué.

La création de nouveaux besoin à pour but primaire d'augmenter le profit de companies, et finalement d'occuper et payer des gens qui font fabriquer ces nouveaux produits. C'est pas forcément mauvais.
La sélection "darwiniste" basée sur le profit va faire que seulement les nouveaux besoins que les gens sont prêts à payer vont survivre, et pas forcément les plus utiles pour tous selon certains. Ou ceux qui profitent du meilleur marketing.
Mais c'est un choix libre de chacun, et on ne peut forcer quelqu'un à acheter ou ne pas acheter un bien sous aucun prétexte, c'est du totalitarisme.

Honnêtement, je ne vois pas trop le lien avec l'article :) Je ne parlais pas du tout de ça, j'essayais juste de comprendre est d'exposer une strategie commerciale sans la juger. Ca me parait très important de comprendre comment fonctionnent les choses.
Je trouve dailleurs cette strategie très brillante.

Écrit par : citoyen | 16/01/2005

pas de lien direct, en effet c'était juste un brin de causette...

Écrit par : Tony | 16/01/2005

pour une fois... et t'as vu, pour une fois j'ai pas critiqué le capital ni le libéralisme :) juste un article neutre :)

Écrit par : citoyen | 17/01/2005

affaibli par la grippe? ;-)

Écrit par : Tony | 18/01/2005

tu te répétes... ...ça doit être l'age, ou le résultat de l'abrutissement de la publicité de création des besoins :)

je crois que c'est une question de nuances. je trouve l'excès de publicité, la création trop boussée de besoins néfastes.
mais de la pub de manière raisonnable, sans être complétement matraqué n'est pas forcément néfaste.
et chacun dépense son argent comme il le souhaite. avoir des tendances de gauches, ou préférer la solidarité au profit n'empéche pas la ludicité ni les gadgets.
Ce qui devient plus dangereux selon moi, c'est l'effet de mode induit par la publicité agressive. Maintenant, tu as presque l'air idiot si tu n'as pas de GSM, pas de DVD, ... Et ça créait parfois un besoin inutile chez des gens qui n'en ont pas forcément les moyens.

Écrit par : citoyen | 20/01/2005

et pourquoi? parcequ'ils n auraient aucune personnalité?

"Maintenant, tu as presque l'air idiot si tu n'as pas de GSM, pas de DVD, ... Et ça créait parfois un besoin inutile chez des gens qui n'en ont pas forcément les moyens. "

réferer sa propre personne, sur l'idée qu'en font les autres, c'est perdre l'attention sur soi

il y a les gens qui veulent tout et tout de suite sans un moindre effort.
il y en a d'autres plus sensés qui prennent patience, car ceux ci ont conscience que l'on a rien pour rien

Écrit par : leptitpousset | 21/01/2005

parceque :) tu as mis le point sur la nature du problème :

"il y a les gens qui veulent tout et tout de suite sans un moindre effort.", ou des gens qui dépensent plus qu'ils ne peuvent. c'est un fait.

certains comme toi pensent que c'est leur problème, à eux de se débrouiller et de dépenser moins. A eux de ne pas avoir tous les gadgets qui peuvent rendre notre vie plus pratique, pous ludique.

d'autres comme moi pensent que le matraquage de publicité, les effets de modes, enfin la folie consomatrice ne vas pas les aider dans la bonne direction.

je crois que c'est une des divergences d'opinions majeures entre les "symphatisants de gauche" et les "libéraux"

Écrit par : citoyen | 23/01/2005

Les commentaires sont fermés.