23/01/2005

La démocratie doit se globaliser !

Allez faire un tour sur : http://www.action-liberale.org/
 
On y trouve des idées intéressantes :
 
-"La démocratie doit se globaliser" : Le concept est simple, (presque) tout le monde dans nos pays industralisés souhaite une planète entièrement démocratique.
Mais lié avec le discours d'investiture de G. W. Bush sur ce cite, ce concept prends un tout autre sens. Il "justifie", ou du moins crédite une stratégie agressive, unilatérale, d'un pays sur-puissant, d'imposer la démocratie par la force dans le reste du monde, en priorité dans les pays ou cela apporté un intérêt économique direct (pétrole par exemple...).
Comment peux-t-on accepter, ou défendre, cette imposition de la démocratie par la guerre ? Est-ce que le fait d'avoir la plus grande armée crédite un pays du rôle de gendarme du monde, l'autorisant à déclarer des guerres ou il le souhaite, démanteler des régimes existants pour y imposer une démocratie arbitraire ?
Comment réagiriez-vous si demain, la Chine par exemple envahissait la belgique pour y imposer son régime communiste sous prétexte sur notre démocratie n'est pas le régime idéal à leurs yeux ? Etant plus d'1 milliard d'habitants, et en très forte croissance économique, cela leur donnerai les arguments pour justifier leur action. Ou du moins, des arguments aussi valables que ceux avancés par d'autres pays.
 
-"Il est temps pour la flat tax" (un peu plus bas sur la page). Un système de taux d'imposition fixe quelquesoient les revenus (avec évidemment un plafond minimum pour ne pas pénaliser les plus pauvres).
Cette idée ne peut être que séduisante pour ceux des classes moyennes qui sont persuadés de payer trop d'impôts.
Mais qu'est-ce que cela impliquerai ? Selon le taux, soit une baisse globale des impôts perçus (et donc cette idées n'est qu'une baisse d'impôts), et dans ce cas comment financer/combler cette perte de revenus pour les états ?
Ou alors pour maintenair le volume de revenus perçus par l'Etat, cela impliquerai une baisse pour les foyers les plus imposés, mais une forte hausse pour tous les autres, en priorité ceux qui défendent cette idée. Ca parait vraiment saugrenu...
 
Cela me rapelle une analyse de la TVA. Certains (dont votre serviteur) diront que c'est l'impôt le plus injuste qu'il soit. Considerons un foyer avec de très faibles revenus, tout leur revenus partent en consommation directe afin de subvenir aux besoins mensuels. Ce qui signifie, que 100% de leur revenus sont en plus imposés aux ~20% de la TVA. Des foyers plus aisés au contraire, ayant accès à l'épargne, l'investissement immobilier, placements, j'en passe et des meilleures, vont seulement dépenser une fraction de leur revenu en consommation, le reste étant capitalisé. Ce qui signifie qu'ils vont payer ces ~20% uniquement sur x% des revenus.
Si on commence à regarder plus dans les détails, on se rendra peut-être compte qu'on est déja dans un modèle de type "flat tax" :)


21:59 Écrit par citoyen | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

je n'aime pas. c'est vrai qu'en étalant la marmelade, on peut tartiner plus de pain mais le truc serait de permettre à chacun de tartiner comme il l'entend.
Tiens, si tu vas plus loin dans ton raisonnement, les flics et les tribunaux t'imposent une certaine discipline. Ont-ils tort?
La taxe est une erreur héritée du communisme. Elle n'engendre que pauvreté mais il est vrai qu'elle console un peu les jaloux.
Taxer c'est voler. C'est un viol du droit de propriété. Point final.
Défendre cela, c'est participer au larcin ou en tout cas se créer l'illusion qu'on va en profiter.

Écrit par : Tony | 24/01/2005

c'est un point de vue... ...moi je vois plutôt les taxes comme une solidarité, un tribut à payer pour recevoir beaucoup de bénéfices de notre société, de donner des chances plus égales à chacun. bref, de financer les services publics, tels que la santé, l'éducation, ... et beaucoup d'autres.

Écrit par : citoyen | 24/01/2005

taxes et communisme je suis plutot de l'avis de Citoyen. D'ailleurs j'en profite pour denoncer un abus de langage. Taxe et impot ne sont pas synonymes.
http://www.juris.freesurf.fr/droit_fiscal/impot_taxe_servicerendu.html

En plus attribuer la taxe au communisme est lui faire trop d'honneur. Je ne suis pas historien, mais il me semble que l'Empire Romain prelevait deja des taxes sur les provinces. Les Rois de France aussi.
Tiens, en deux coups de google a pot :
http://www.minefi.gouv.fr/minefi/ministere/histoire/cheff/etudes/cost.htm

Écrit par : candido | 25/01/2005

taxe = solidarité? la taxe est un viol du droit de propriété, point final.
Négocier cela, y chercher un côté positif relève de la méconnaissance de la vie. Négocie une seule fois avec les terroristes...puis tu verras.
La contribution pour être acceptable doit être une participation normale et égale pour tous au fonctionnement de l'état, sans l'acte discriminatoire de faire contribuer plus certaines personnes sous le prétexte qu'elles possèdent plus. Gros ou mince, tout les passagers doivent payer le même prix pour leur ticket...ce concept vous dépasse-t-il?
Dans une société de liberté, l'état est réduit à sa plus simple expression afin qu'il ne soit pas coûteux.
La solidarité n'est pas un acte politique mais humain.
L'acte de charité ou de solidarité ne doit pas être instrumentalisé sinon il perd sa valeur morale...oops! j'ai dit ce qu'il ne fallait pas?

Écrit par : Tony | 27/01/2005

Tony ? tu dérailles :)

Écrit par : citoyen | 27/01/2005

je déraille? laisse-moi me reprendre... :-)))
Citoyen... si sortir des sentiers battus est dérailler...va pour dérailler pourvu que je ne me précipite pas comme un mouton de Panurge.
Moi, je te comprends et te respecte.
Vraiment et sans sarcasme. Et je ne t'en veux pas car je vis à Seraing!!! Une des villes qui fut parmi les plus prospères de Belgique, Havre du socialisme... du socialisme qui se crashe, qui sacrifie ses enfants pour l'amour de cette superstition démagogue appellée solidarité.
J'ai toujours préféré les sages ennemis aux bêtes amis...

Écrit par : Tony | 28/01/2005

blaguons... ct juste une petite blague Tony :)

je trouvais ça marrant que le bloggeur d' "a bas les taxes" n'aime pas les taxes :)

Écrit par : citoyen | 29/01/2005

Citoyen. je tiens mon blog comme une espèce de plante héritée d'une vieille tante...je l'arrose pour ne pas qu'elle crève...je suis un sentimental que t'as pas idée...je roule en Simca 1501 de 1969...et j'arrive pas à m'en défaire...j'ai refusé entr'autre l'achat d'une nouvelle Picasso à des conditions super, grâce à la formule Green Act qui voulait me filer un fric dingue pour que je rentre ma Simca pour qu'elle soit détruite.
Ils ne l'auraient pas vendue à un amateur qui l'aurait sortie les dimanches d'été...Non, c'était direct à l'abattoir... une espèce de camp de la mort pour voitures. Non!!! Que trépasse si je faiblis...je regarde cette voiture de face, elle m'implore d'un sourire...me fais pas ça, Tony.
Et c'est qu'une bagnole!
Alors...t'imagine ce que c'est l'humain pour moi...

Écrit par : Tony | 29/01/2005

Euh, j'arrive comme un cheveu dans le soupe, mais... je voudrais donner mon ptit avis quand même.
Tout à fait ok avec toi, citoyen, quand tu dis que les taxes, c'est un système de solidarité... En théorie...
Mais quand je vois ce qu'on fait de nos taxes, là, chuis pas d'accord du tout.
Chacun se saigne à payer tout ce qu'il y a à payer dans cette société et les 3/4 des contributions des citoyens vont à acheter les derniers modèles de BMW pour les gros ministres (qui feraient bein de faire un peu de vélo pour garder la santé et montrer l'exemple!!) ou payer des cabines de douches à 5000€ (ouais, celle-là, elle passera jamais)...

Alors moi je veux bien payer, mais pas pour engraisser les riches politiciens qui trouveront encore que les rentrées d'argent ne sont pas suffisantes et inventeront de nouvelles taxes dont ils profiteront...

Écrit par : RohirrimGirl | 11/02/2005

Les commentaires sont fermés.