05/02/2005

la fête du capital...

Décembre est toujours le mois des fêtes, on s'invite, on se retrouve entre amis, famille, ... (parfois difficile pour les célibataires)
 
Janvier, c'est celui des voeux (et oui, on est en février, si vous avez oublié c trop tard !), assez calme, plutôt courrier et coups de téléphone.
 
Février, c'est celui de l'annoncement des résultat du 4éme trimestre et parfois le résultat consolidé de l'année précédente. Fini de contempler les cadeaux, le foie gras, la neige, les belles cartes, fini de se dire "je t'aime beaucoup, merci, plein de bonnes choses, ...".
Non, c'est venu le temps de "Tu as vu la société XYZ ? Ils ont fait 7.4523% de profit, soit une augmentation de 1,3214% sur le year-to-end par rapport à l'année précédente ?"
C'est le temps de se féliciter sur la "santé" de nos entreprises, nationales, européennes, mondiales (en se limitant quand même au monde libre).
Avant on se félicitait de la santé du roi, de la reine, du pape, des chanteurs de star academy, maintenant de celles des actionnaires de notre vie.
Si on militait pour instaurer un jour férié, qui serait une vrai féte du capital, disons le 10 février ? (ça m'arrangerait si ça pouvait se faire vitre, j'ai un examen prévu de jour là :)
 
http://news.bbc.co.uk/go/click/rss/0.91/public/-/2/hi/bus...

13:58 Écrit par citoyen | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

ouaaaaaais.. formidable ! C'est vrai, après tout on a la fête du travail déjà, pourquoi pas la fête du capital ?

On pourrait coupler ça avec la célébration de l'entreprise, son côté humain, à travers la fête "j'aime ma boite" (sur une journée non chômée, faut pas pousser quand même)

Écrit par : candido | 07/02/2005

Les commentaires sont fermés.